Gones dans l'âme, à partir de 10 ans, tome 2


Un petit aperçu du travail en cours :

Des plafonds hauts à la française, des escaliers interminables, des jardins intérieurs discrets, remplis de bons légumes et de fleurs par milliers, la Colline de la Soie était un village haut en couleur où il faisait bon vivre. Une petite ville perchée, protégée autant par le microclimat qui régnait que par les grands hommes qui faisaient l’Histoire, tel Monsieur Jacquard, l’inventeur du bistanclaque*, célèbre métier à tisser.
À la soie, on s’y croise joyeusement, on s’y salue poliment par les fenêtres ou au passage dans la grand-rue ; tout était prétexte à discuter, s’arrêter se faire des « mimis » comme disait Jacky, le doyen du quartier.

Ici, on se racontait les dernières nouvelles, là-bas des plaisanteries en conciliabule. On bagasse, on s’asticote, on dégoise. Tout le monde connaissait tout le monde et les histoires de tout le monde. Enfin, presque tout le monde, car Adèle, elle, ne connaissait pour ainsi dire personne, hormis ... Henri et Rosetta.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire